C’est avec un peu de retard que notre avion décolle dimanche matin pour Maripasoula. Après notre ravitaillement, nous commençons la remontée du fleuve vers Taluen. Nous observons de magnifiques arbres aux fleurs violettes, de nombreux rochers et bancs de sable. C’est beau !
Nous installons nos hamacs sous l’annexe mairie.
Lundi, nous partons  pour notre randonnée boucle de 4 h aller retour (sur le papier) vers les « cascades de la rivière Kumaka » ( fromager en wayana) ou « grande cascade ».  Avec Lucie  au GPS, nous avançons avec la trace d’il y a 2 ans. Nous rencontrons de nombreux chablis et abattis que nous devons contourner. La randonnée est un peu plus longue que prévue mais avec toute l’expertise de nos nouvelles formées en GPS nous arrivons après quelques passages hors layons  aux belles cascades. Nous observons de nombreuses dendrobates. Le retour se fera également en un peu plus de 3h . Après cette  randonnée de 18 km nous profitons du beau cadre du village pour une baignade bien méritée !
Le mardi nous visitons le village avec la rencontre d’artisans. L’après midi une restitution de recherches a lieu sous le tulekupan. Nous échangeons avec les scientifiques. Lucie et Claire partent avec Sophie du parc amazonien randonner sur le layon qui permet de rejoindre le village voisin. Ça sera baignade et lecture pour Nadjima, Géraldine et Cécile.
Le lendemain nous partons avec notre piroguier pour Antecum pata. Nous déjeunons sur le trajet  au village de Kuwepipan où nous échangeons avec quelques habitants autour d’un cachiri rouge (igname). Petite baignade dans un très beau cadre avant de repartir vers Antecum pata. Le paysage est magnifique, nous passons de nombreux sauts. Apres notre installation et une belle baignade nous discutons longuement avec Monsieur André Cognat . Un bel échange sur son aventure.
Jeudi nous randonnons sur le tour de l’île. Nous suivons un petit layon et découvrons des sauts, des roches. L’île est bien étendue; de quoi faire de belles balades. Nous rencontrons quelques artisans dans le village à notre retour.
Vendredi c’est déjà l’heure du retour vers Maripasoula. Nous nous installons pour un après midi repos au carbet le terminus.
Samedi matin notre piroguier est à l’heure pour la descente du Maroni. Nous arrivons le même jour après le passage de nombreux sauts et 10 h de pirogue fret à St Laurent du Maroni !

 

Une belle expérience ! Encore quelques heures de taxi collectif pour rejoindre nos domiciles la tête remplie de magnifiques souvenirs de cette superbe aventure !

Publicité