Le rendez-vous, pour le premier groupe était à midi à Renault minute, nous voilà parti pour Kourou. A 13H30 le personnel du CNES nous fait monter à bord d’un bus climatisé pour plus de 2H30 de visite sur le site. C’est d’ailleurs le seul site au monde qui est ouvert au public et gratuit! La guide était très compétente, les échanges nombreux…nous nous sommes donc approchés des différents sites de lanceurs, pour toutes les orbites et tous les clients!! Mais aussi des zones d’assemblage, de la station météo, le centre de contrôle…2 films suivis de débat nous ont permis de peaufiner nos connaissances. Avant de rejoindre le deuxième groupe au carbet ; on a fait une pause « fraîcheur » au carbet de la crique Toussaint, joli site bien entretenu. La route qui nous mène à la piste St Elie nous offre un paysage de pâturages, aux couleurs du coucher de soleil, magnifique!

Pour le 2° groupe, départ à 13h, arrivée au carbet de la piste de St Elie vers 15h00, Ouf il n’est pas occupé, installation et petite rando sur le sentier d’interprétation ; arrivée du groupe de Kourou vers 18h00.

Apéro et repas dans une ambiance détendue et sympathique, grillade, cake, kalawang, salades diverses, planteur…. Il y avait de quoi nourrir le double de convives.

Le lendemain départ pour Iracoubo vers 08h00 pour le cimetière des pères, aller vers le cimetière pépère, repos non éternel sur le site, retour plus éprouvant due à l’ardeur du soleil malgré un ciel partiellement couvert et une petite bise. Pour certains revoir la cotation : aller E 0 T 0 R 0 et retour E 14 T14 R14 !

Une roue de la voiture de Nathalie est crevée, impossible de desserrer le 4 ième boulon ; le groupe se sépare, certains se rendent à la crique Canceler se restaurer et se baigner, ils seront rejoints par le reste du groupe après le passage de la dépanneuse.

PS : dommage que ce n’était pas la visite de la savane du  CSG comme prévue initialement et visite du cimetière des pères peut se faire à cette époque (pas ou peu de moustiques) mais avec un départ en fin de journée et un retour au clair de lune comme auparavant.