L’objectif de cette sortie était de découvrir les jeux et la culture Kali’na sur Awala Yalimapo tout en pratiquant de petites

randonnées.

…Départ le vendredi 7 décembre à 14h de Cayenne pour 11 participants qui après 4h de route arrivent au carbet de la Crique Rouge. Après installation et répartition des couchages, un petit jeu proposé par Roger, nous permet d’attendre les 4 derniers arrivants vers 20h30. Le repas partagé est comme toujours trop abondant et constituera même notre pique-nique du lendemain.

Samedi matin, départ à 8h pour Awala. Les jeux ont débutés à 6h30 par l’épreuve de « course à pieds » et nous assistons donc à la seconde qui est « la montée de cocotier ». Il y a 38 équipes inscrites pour cette 14ème édition et les manches s’étirent un peu en longueur… Nous en profitons pour nous promener sur la plage jusqu’au début du challenge suivant qui est « le tir à

l’arc ». Nous nous retrouvons à 12h30 pour un pique-nique sur la plage. Vers 14h00, l’épreuve du « remonté de pirogue » débute. Probablement l’épreuve la plus « physique » et la plus impressionnante. Nous assistons à quelques remontées puis partons parcourir un sentier de 3 km à la sortie du village. Heureusement, les fameux moustiques d’Awala ne sont pas au rendez-vous. A notre retour, l’épreuve du remonté de pirogue n’est pas encore terminée. Nous encourageons encore quelques forçats puis allons partager un repas au restaurant « Awala soupes ». La journée a été longue. Certains rentrent au gite, les autres vont assister à l’épreuve nocturne du « tir à la corde ». Epreuve terminée vers 22h00. Retour au gite.

Dimanche matin, réveil matinal. Certains font le choix de passer leur dernière journée au carbet. Les autres repartent sur Awala pour assister aux dernières épreuves. L’organisation ce dimanche est beaucoup plus rythmée. Les épreuves s’enchainent : Course de pirogues, jeu du diable, glisse sur vase. Nous profitons pleinement du site, du bon esprit des épreuves (parité dans chaque équipe et épreuve), du soleil qui ne nous a pas quitté durant ces deux journées. Dernier repas sur la plage face aux

« glisseurs sur vase ». Certains goutent le Kashilipo : spécialité locale : viande ou poisson cuits dans le jus de manioc. Vers 13h30, départ pour Cayenne où nous arrivons vers 17h00.

Au final, un week-end plus culturel que sportif, mais une superbe expérience à la découverte de la culture des peuples premiersde Guyane.