« Situé à 10 km au sud de Cayenne, le mont Mahury domine l’estuaire du même nom et culmine à 162 m. Il constitue l’un des principaux massifs côtiers entre l’Amazone et l’Orénoque et l’une des dernières zones naturelles encore préservées de l’île de Cayenne.

Des vestiges et roches gravées protégées au titre des Monuments Historiques témoignent d’une importante occupation précolombienne du site.

Le Mahury est l’un des secteurs les plus anciennement habités par les colons européens. Deux anciennes habitations esclavagistes ont occupé cette partie du mont Mahury : l’habitation jésuite de Loyola et l’habitation Le Diamant(Artur). Les ruines du fort Diamant, qui surplombent la mer à l’ouest du massif, témoignent aussi de la défense militaire de l’époque coloniale.

Sur les contreforts du mont Mahury, en face du fort Diamant se trouve l’habitation le  Diamant (Artur). Parmi les propriétaires de cet établissement, on peut citer Artur, médecin du roi.

Le site a la particularité d’abriter de nombreux cacaoyers.

Découverte en 1988, l’habitation jésuite de Loyola fut fondée en 1668. Elle est considérée comme un site archéologique de référence pour la connaissance de la culture matérielle de cette époque et est inscrite au titre des Monuments Historiques depuis 1993. »

Sources (Conservatoire du littoral)

Nous sommes partis du fort Diamant pour une ballade de 5 kms parcourus en 3heures. Le temps était au rendez-vous.Après une montée relativement abrupte,le sentier serpente sur la crête du mont Mahury. La descente aboutit à la ferme Pascaud ? C’est une agréable sortie qui pourrait débuter à partir de l’habitation LOYOLA lorsque le sentier du ROROTA sera accessible au public.